L'HÔPITAL LOCAL
Aigueperse, aigueperse, Notre-Dame, église, duc de Berry, Pierre de Nesson, Nesson, Imberdis, duc de Berry, transept, Sommeil de la Vierge, Saint François d'Assise, école de Bologne, Benedetto Ghirlandaio, Ghirlandaio, Bourbon, Gilbert de Bourbon, Montpensier, Saint Sébastien, Andrea Mantegna, Mantegna, Claire de Gonsague, duc de Mantoue, chapelle des morts, lanterne des morts, chapelle, Saint-Quintien, nativité, iconographie, annonce aux bergers, collégiale, berger, nativité-bagpipe, oeuvre d'art, fresque, peinture murale


L'hôpital local d'Aigueperse

L'hôpital local d'Aigueperse qui est avec 383 lits, le plus important établissement d'hébergement pour les personnes âgées de la région Auvergne se doit de toujours faire le maximum pour améliorer la qualité de la prise en charge des résidants.

Cet objectif nécessite un renforcement des moyens, la mise en place d'une démarche générale d'amélioration de la qualité et un projet architectural ambitieux.

Le renforcement des moyens

Dans le cadre de la réforme de la tarification des structures d'hébergement pour personnes âgées, l'hôpital local d'Aigueperse a signé, dès le début de l'année 2003, une convention avec M. le préfet de région et M. le président du conseil général du Puy-de-Dôme. Celle-ci prévoit une augmentation des effectifs en contrepartie d'un engagement d'améliorer la qualité des prestations servies aux résidants.

Pour l'année 2003, 20 postes supplémentaires ont été alloués :

  • 3 médecins
  • 2 cadres de santé
  • 4 infirmières
  • 0,5 poste de kinésithérapeute
  • 8 postes d'aides soignantes
  • 0,5 ergothérapeute
  • 0,5 psychomotricien
  • 1 préparateur en pharmacie
  • 0,5 diététicienne

en 2004 s'y ajouteront 2,4 postes

  • 0,4 psychiatre
  • 0,5 infirmière
  • 0,3 pédicure
  • 0,2 orthophoniste

Au total l'effectif du personnel non médical aura été augmenté de 8.5 % et celui du personnel médical de 130 %.

La démarche qualité

Depuis le début de l'année 2003, l'hôpital local s'est résolument engagé dans une démarche générale et structurée d'amélioration de la qualité des prestations servies aux résidants.

Deux plans d'amélioration de la qualité concernant la restauration et l'animation fonctionnent actuellement grâce à des groupes de travail composés de personnes volontaires issues de tous des services de l'établissement. Dans ces deux domaines, les propositions formulées par les groupes permettront de délivrer des prestations correspondant exactement aux attentes des résidants. Lorsque ces deux plans d'amélioration de la qualité seront terminés deux autres seront menés l'un sur la fonction linge et l'autre sur la gestion des risques et des événements indésirables.

Le projet architectural

Le projet architectural

L'hôpital local d'Aigueperse s'est engagé dans un ambitieux programme de modernisation dont le coût est estimé actuellement à 28.000.000 € avec une durée des travaux comprise entre six et huit ans.

Tout d'abords, la société SCIC développement a réalisé en 2002 un programme technique détaillé destiné à formaliser les attentes des utilisateurs et les contraintes réglementaires. Ce programme a été élaboré avec le concours de la municipalité, du corps médical et des membres volontaires du personnel. Ensuite, le cabinet ILOT architecture de Clermont-Ferrand a été choisi le 3 juillet 2003, par un jury d'architecte, parmi 21 autres candidats.

L'objectif de ce projet est d'offrir aux résidants un cadre de vie nettement amélioré et au personnel un espace de travail plus fonctionnel.


Ceci se traduira par la création de nouveaux espaces et la rénovation de certaines des parties actuelles sachant que l'ensemble des futurs locaux représentera plus de 20.000 m².

Outre le fait que les chambres auront une superficie de 22 m² et seront donc beaucoup plus nombreuses afin de permettre à chaque personne de résider seule dans une chambre. Uniquement quelques chambres comporteront deux lits pour accueillir des couples. A titre indicatif, actuellement 29 % des résidants sont hébergés dans des chambres à 1 lit, 59 % dans des chambres à deux lits et 12 % dans des chambres à trois lits.

Cette évolution correspond aux attentes des résidants et de leurs familles et cette demande sera de plus en plus fréquente à l'avenir.

Ces évolutions sont déterminantes pour assurer la pérennité de l'hôpital local en lui permettant de continuer à améliorer la qualité de la prise en charge des personnes âgées accueillies et ainsi de demeurer un établissement de référence.


Source : Revue municipale d'Aigueperse 2003-2004

- www.aigueperse.net -